Amélie Nothomb

J’ai la foi, je sens ça ; c’est un courant vertical Olivier de Kersauzon qui me parcourt depuis toujours.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0