Vous souhaitez connaître toutes les actualités concernant le secteur Plequevil (Regroupant les communes du Plessis-Trévise, La Queue-En-Brie et Villiers-Sur-Marne), visitez le site www.catho94.com.


Horaires des messes du 30 mars au 12 avril 2020

 

  • Lundi 30 mars à 18h30.
  • Mercredi 1er avril à 18h30 suivie de l'adoration.
  • Jeudi 2 avril à 18h30.
  • Vendredi 3 avril à 18h30.
  • Dimanche 5 avril - Dimanche des Rameaux et la passion du seigneur - à 10h30.
  • Jeudi 9 avril - Mémoire de la cène du Seigneur - à 18h30.
  • Vendredi 10 avril - Chemin de croix à 15h00 suivi de la Passion du seigneur.
  • Samedi 11 avril - La veillé Pascal - à 18h30.
  • Dimanche 12 avril - Dimanche de la résurrection - à 10h30.

Il vous sera possible de voir ou revoir ces vidéos en différées dans la section "Revivons le Carême 2020"


Télécharger
Message Père Horo - La vie au ralenti
Message de la part du Père Alphone Horo. Gardons la foi. Demeurons dans la joie du salut.
Message Père Horo - La vie au ralenti.pd
Document Adobe Acrobat 834.2 KB

Information Secrétariat

Compte tenu de l’épidémie de coronavirus,
le secrétariat n’est plus ouvert au public, et
l’accueil paroissial est annulé, et ce jusqu’à
nouvel ordre.
La secrétaire sera absente de son poste du
6 avril au 13 avril inclus. Vous pouvez
laisser vos messages au 01 45 76 10 96, ils
seront traités à son retour, tout comme les
mails : paroisse.plessis-trevise@orange.fr
Si vous avez des documents à déposer,
merci de les glisser dans la boîte à lettres à
l’extérieur de l’église.
En cas d’extrême urgence, et seulement en
cas d’urgence, vous pourrez joindre le 06 44 94 69 64.

L’église sera ouverte, pour le moment, de
10h à 16h chaque jour, et merci de respecter
les mesures, moins de 20 personnes, en
prière individuelle et à distance d’au moins
2m des unes des autres.

Bon courage à vous, et toutes
nos prières nous accompagnent.



COVID-19 Annonces de notre évêque.

 

 

Après la déclaration du Président de la République le 16 mars 2020 et le confinement annoncé pour au moins 15 jours, Mgr Michel Santier, évêque de Créteil, vous transmet les informations suivantes.

 

  1. Aucune messe (dominicale, de semaine, de funérailles) avec une assemblée, de quelque taille qu’elle soit, ne doit être célébrée. Les églises peuvent rester ouvertes, avec moins de 20 personnes en prière individuelle et à distance les unes des autres.
  1. Pour les obsèques, elles peuvent pour le moment être célébrées dans les églises. L’assemblée devra être inférieure à 20 personnes et celles-ci devront se répartir dans l’ensemble de l’église. Il faut reporter la célébration eucharistique à des temps meilleurs. Seul celui qui préside bénit le corps avec l’eau bénite ; les autres s’approchent et s’inclinent sans toucher le cercueil et font le signe de croix sur eux-mêmes.
  1. Baptêmes, mariages, confirmations, professions de foi, premières communions, sont à reporter à des temps meilleurs.
  1. Les confessions doivent se faire dans des lieux qui permettent un mètre de distance et de ne pas se tenir face à face.

 

Nous nous confions à Notre-Dame des Miracles :

Prière d’intercession à Notre-Dame des Miracles

 

 

Oraison du 17ème siècle

 

Je te salue Marie, très sainte Mère de Dieu,

Reine du ciel, Porte du Paradis

Dame du Monde,

Tu es Vierge et singulière,

Tu as conçu Jésus sans peine

Tu as enfanté le Créateur

Et Sauveur du Monde,

de laquelle chose je ne doute point,

Prie pour moi ton cher fils

Et me délivre de tout mal.

 

Le mercredi 25 mars nous fêterons l’Annonciation. A cette occasion, tous les évêques de France invitent à faire sonner un peu partout en France, les cloches de toutes les églises pendant dix minutes à 19h30, non pour appeler les fidèles à s’y rendre, mais pour manifester notre fraternité et notre espoir commun. Les fidèles sont également invités à disposer sur leurs fenêtres des bougies, en signe d’espérance. Très fraternellement  

 

+ Michel Santier
Evêque de Créteil


Télécharger
feuille paroissiale mars 2020.pdf
Document Adobe Acrobat 577.4 KB
Télécharger
Prière universelle du 09 février.docx
Document Microsoft Word 17.4 KB
Télécharger
Prière universelle du 16 février.docx
Document Microsoft Word 24.9 KB


L'évangile du jour

Évangile : « Afin de rassembler dans l’unité les enfants de Dieu dispersés » (Jn 11, 45-57) ()
Acclamation : (Ez 18, 31) Ta parole, Seigneur, est vérité, et ta loi, délivrance. Rejetez tous les crimes que vous avez commis,               faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau. Ta parole, Seigneur, est vérité, et ta loi, délivrance. Évangile de Jésus Christ selon saint Jean En ce temps-là, quand Lazare fut sorti du tombeau,           beaucoup de Juifs, qui étaient venus auprès de Marie et avaient donc vu ce que Jésus avait fait, crurent en lui.           Mais quelques-uns allèrent trouver les pharisiens pour leur raconter ce qu’il avait fait.           Les grands prêtres et les pharisiens réunirent donc le Conseil suprême ; ils disaient : « Qu’allons-nous faire ? Cet homme accomplit un grand nombre de signes.                    Si nous le laissons faire, tout le monde va croire en lui, et les Romains viendront détruire notre Lieu saint et notre nation. »           Alors, l’un d’entre eux, Caïphe, qui était grand prêtre cette année-là, leur dit : « Vous n’y comprenez rien            vous ne voyez pas quel est votre intérêt : il vaut mieux qu’un seul homme meure pour le peuple, et que l’ensemble de la nation ne périsse pas. »           Ce qu’il disait là ne venait pas de lui-même ; mais, étant grand prêtre cette année-là, il prophétisa que Jésus allait mourir pour la nation ;           et ce n’était pas seulement pour la nation, c’était afin de rassembler dans l’unité les enfants de Dieu dispersés.           À partir de ce jour-là, ils décidèrent de le tuer.           C’est pourquoi Jésus ne se déplaçait plus ouvertement parmi les Juifs ; il partit pour la région proche du désert, dans la ville d’Éphraïm où il séjourna avec ses disciples.           Or, la Pâque juive était proche, et beaucoup montèrent de la campagne à Jérusalem pour se purifier avant la Pâque.           Ils cherchaient Jésus et, dans le Temple, ils se disaient entre eux : « Qu’en pensez-vous ? Il ne viendra sûrement pas à la fête ! »           Les grands prêtres et les pharisiens avaient donné des ordres : quiconque saurait où il était devait le dénoncer, pour qu’on puisse l’arrêter.                         – Acclamons la Parole de Dieu.
>> Lire la suite