Vous souhaitez connaître toutes les actualités concernant le secteur Plequevil (Regroupant les communes du Plessis-Trévise, La Queue-En-Brie et Villiers-Sur-Marne), visitez le site www.catho94.com.


Bonne nouvelle !

Elle était attendue cette nouvelle. A quand la reprise des célébrations eucharistiques publiques ?

 Ce jour du 23 mai, le gouvernement autorise la reprise des célébrations publiques. Mais nous devons faire attention, car nous ne revenons pas aux célébrations habituelles que nous avons quittées à la mi-mars.

La capacité d’accueil dans notre église est limitée à 60 personnes par messe avec le prêtre 61 places.

Aussi nous devons respecter les gestes barrières et les dispositions sanitaires fixées conjointement par le gouvernement et l’épiscopat français :

Respect des consignes données par les personnes désignées pour réguler le flux.

Respect de la distance d’au moins 1,50 m entre chaque personne.

Port du masque obligatoire.

Prendre place sur les endroits désignés.

Du gel hydroalcoolique à l’entrée de l’église.

Suivre la matérialisation au sol.

 A la fin de la célébration eucharistique, toutes les portes seront ouvertes, des corbeilles seront déposées pour la quête.

Programme de la messe

 

Mardi : messe, à l’église à 9 h.

Mercredi : messe, à l’église à 18 h 30.

Jeudi : messe, à l’église à 9 h.

Vendredi : messe, à l’église à 9 h.

Samedi : messe, à l’église à 18h30

Dimanche : messe, à l’église à 9h, messe à 11 h et messe à 18h30

 

Prenons soins les uns des autres en respectant les consignes sans oublier que les regroupements sur le parvis sont à éviter.

 



Où est passée la quête ?

Petite enquête sur la quête

Plus de messes depuis le 15 mars, et donc plus de quêtes dans nos paroisses. Est-ce important ? Voici quelques éléments … d’enquête.

 

Nous avons le sentiment de donner une offrande modeste à la quête : disons 2 € !

  •  Chaque dimanche, une paroisse moyenne de 300 paroissiens va collecter : 600 €.
  • Pour les 76 paroisses du diocèse cela fait en moyenne chaque dimanche : 45 600 €.
  • Chaque mois, cela représente 182 400 €.
  • Pour une année complète, en comptant 11 mois pour tenir compte des périodes des congés, cela fait environ 2 millions € (chiffres 2019 pour tout le diocèse).

Un joli total à la sortie, qui est loin d’être négligeable pour l’équilibre financier de nos paroisses et du diocèse. Nous risquons de perdre environ 550 000 € au total du diocèse.

 

Voilà pourquoi il est important de « retrouver » la quête.

 

Deux moyens :

Votre paroisse a besoin de votre don !

 


Diffusion des messes

 

Suite à décision d'éviter les rassemblements pour bloquer la propagation du virus COVID-19, il a été mis en place la diffusion des messes en direct via Facebook et la possibilité de les voir en différées sur le site internet dans la section "Messe en video".

Vous pouvez retrouvez toutes les vidéos du Carême dans la section "Revivons le Carême 2020"


Télécharger
feuille paroissiale mars 2020.pdf
Document Adobe Acrobat 577.4 KB
Télécharger
Prière universelle 21 juin.docx
Document Microsoft Word 19.6 KB
Télécharger
Prière universelle du 16 février.docx
Document Microsoft Word 24.9 KB


L'évangile du jour

Évangile : « Le semeur sortit pour semer » (Mt 13, 1-23) ()
Acclamation : Alléluia. Alléluia. La semence est la parole de Dieu ; le semeur est le Christ ; celui qui le trouve demeure pour toujours. Alléluia. Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Ce jour-là, Jésus était sorti de la maison, et il était assis au bord de la mer.     Auprès de lui se rassemblèrent des foules si grandes qu’il monta dans une barque où il s’assit ; toute la foule se tenait sur le rivage.     Il leur dit beaucoup de choses en paraboles : « Voici que le semeur sortit pour semer.     Comme il semait, des grains sont tombés au bord du chemin, et les oiseaux sont venus tout manger.     D’autres sont tombés sur le sol pierreux, où ils n’avaient pas beaucoup de terre ; ils ont levé aussitôt, parce que la terre était peu profonde.     Le soleil s’étant levé, ils ont brûlé et, faute de racines, ils ont séché.     D’autres sont tombés dans les ronces ; les ronces ont poussé et les ont étouffés.     D’autres sont tombés dans la bonne terre, et ils ont donné du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un.     Celui qui a des oreilles, qu’il entende ! »     Les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent : « Pourquoi leur parles-tu en paraboles ? »     Il leur répondit : « À vous il est donné de connaître les mystères du royaume des Cieux, mais ce n’est pas donné à ceux-là.     À celui qui a, on donnera, et il sera dans l’abondance ; à celui qui n’a pas, on enlèvera même ce qu’il a.     Si je leur parle en paraboles, c’est parce qu’ils regardent sans regarder, et qu’ils écoutent sans écouter ni comprendre.     Ainsi s’accomplit pour eux la prophétie d’Isaïe : Vous aurez beau écouter, vous ne comprendrez pas. Vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas.     Le cœur de ce peuple s’est alourdi : ils sont devenus durs d’oreille, ils se sont bouché les yeux, de peur que leurs yeux ne voient, que leurs oreilles n’entendent, que leur cœur ne comprenne, qu’ils ne se convertissent, – et moi, je les guérirai.     Mais vous, heureux vos yeux puisqu’ils voient, et vos oreilles puisqu’elles entendent !     Amen, je vous le dis : beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu.     Vous donc, écoutez ce que veut dire la parabole du semeur.     Quand quelqu’un entend la parole du Royaume sans la comprendre, le Mauvais survient et s’empare de ce qui est semé dans son cœur : celui-là, c’est le terrain ensemencé au bord du chemin.     Celui qui a reçu la semence sur un sol pierreux, c’est celui qui entend la Parole et la reçoit aussitôt avec joie ;     mais il n’a pas de racines en lui, il est l’homme d’un moment : quand vient la détresse ou la persécution à cause de la Parole, il trébuche aussitôt.     Celui qui a reçu la semence dans les ronces, c’est celui qui entend la Parole ; mais le souci du monde et la séduction de la richesse étouffent la Parole, qui ne donne pas de fruit.     Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la Parole et la comprend : il porte du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. »     – Acclamons la Parole de Dieu.   OU LECTURE BREVE
>> Lire la suite